Rencontrez l’homme le plus riche d’Afrique qui n’a pas pris de vacances depuis 20 ans

Avec une fortune estimée à 15 milliards $, le fondateur du Dangote Group, Aliko Dangote, est l’homme le plus riche d’Afrique selon le magazine économique Forbes, il est également la personnalité noire la plus riche du monde.

Le magazine TIME a demandé au milliardaire s’il est vrai qu’il n’a pas pris de vacances depuis 20 ans?

Dangote a répondu que c’était le cas.

« J’ai travaillé très dur pendant longtemps pour développer mon entreprise. Maintenant, j’essaie de prendre une semaine de vacances toutes les deux semaines. » – Aliko Dangote

La majeure partie de la richesse de l’entrepreneur provient de sa participation majoritaire dans Dangote Cement, qui est le plus grand producteur de ciment en Afrique.

Lancé en 1981, le groupe Dangote possède et exploite maintenant plus de 18 filiales dans divers secteurs, dont Dangote Cement, Dangote Flour et Dangote Sugar.

Sous la domination britannique, Sanusi Dantata, le grand-père de Dangote, est devenu un homme riche en tant que commerçant des produits alimentaires comme l’avoine et le riz et se classa parmi les citoyens les plus riches de Kano, un hub commercial et la deuxième plus grande ville du Nigéria. Dantata a insisté pour élever personnellement son petit-fils après la mort de son père.

Le milliardaire nigérian attribue une grande partie de son succès à son grand-père, qui a initié Dangote à l’esprit commercial dès son plus jeune âge.

Dangote a dit à Forbes que lorsqu’il était jeune, il achetait des bonbons, les donnait à d’autres à vendre et gardait les bénéfices.

« Quand vous êtes élevé par un parent ou un grand-parent entreprenant, vous choisissez cette aspiration. Cela vous rend beaucoup plus agressif — de penser que tout est possible. » – Aliko Dangote

Les intérêts entrepreneuriaux de Dangote l’ont suivi jusqu’à l’âge adulte. En 1977, il a obtenu un diplôme de commerce de l’université égyptienne Al-Azhar. À son retour au Nigéria, il s’est installé à Lagos, une des villes les plus riches d’Afrique et le plus grand centre financier du pays.

Un prêt de 500 000 $ de son oncle a permis à Dangote, âgé de 21 ans à l’époque, de devenir un commerçant de riz, de sucre et de ciment.

Il était bien financé et un commerçant naturellement talentueux. Il a importé du sucre du Brésil et du riz de Thaïlande et les a vendus localement au prix fort.

À son apogée, il empochait 10 000 $ de bénéfices par jour.

« Les choses étaient plutôt bonnes », dit-il. « Cela nous a permis de créer énormément d’argent. »

Un voyage au Brésil en 1995 l’a convaincu de passer du commerce à la fabrication. Pourquoi continuer à jouer l’intermédiaire alors qu’il pourrait fabriquer le produit au Nigeria à la place et empocher encore plus de profits?  

Dangote décrit son parcours professionnel comme « excitant », mais note qu’il a également rencontré des obstacles en cours de route.

Relever ces défis, a-t-il déclaré à Forbes Africa, nécessite une réflexion approfondie et une approche innovante.

« Il faut rêver grand pour pouvoir être grand et c’est ce que nous faisons » – Aliko Dangote

Pour sa part, Dangote dit qu’il est motivé par l’impact qu’il peut avoir sur l’humanité.

En fait, il est également l’un des plus importants philanthropes d’Afrique.

« Vous aimeriez qu’on se souvienne des choses que vous avez réellement fait », a-t-il dit à Forbes. « Nous, les Africains, sommes les seuls à pouvoir faire de l’Afrique une grande. »

Advertisement