Rencontrez Bernard Arnault, le magnat du luxe dont la fortune n’est dépassée que par Elon Musk

Bernard Arnault a récemment dépassé Jeff Bezos pour devenir la deuxième personne la plus riche du monde et la personne la plus riche d’Europe, avec une fortune d’environ 150 milliards $ en 2022 selon Forbes.

Arnault, 73 ans, PDG du conglomérat de luxe français LVMH, a bâti sa fortune sur près de quatre décennies, amassant un empire du luxe qui comprend certains des noms les plus connus de la mode, des bijoux et de l’alcool, dont Louis Vuitton, TAG Heuer et Dom Pérignon.

« Ce que nous faisons dans notre groupe est à l’opposé des effets néfastes de la mondialisation. Nous produisons en Italie et en France et nous vendons en Chine, alors que d’habitude c’est l’inverse. » – Bernard Arnault

Voici comment Arnault a fait ses débuts et est devenu la deuxième personne la plus riche du monde.

Arnault est né en 1949 à Roubaix en France. Il est diplômé de l’École Polytechnique, première école d’ingénieurs de France, et a commencé à travailler pour l’entreprise de construction de son père.

En 1984, Arnault a acquis une entreprise en difficulté appelée Boussac, qui possédait des marques comme le grand magasin Le Bon Marché et la maison de couture Christian Dior. Il rebaptise la firme Financière Agache et entame un redressement en réduisant les coûts et en vendant certaines de ses entreprises.

Peu de temps après, il rachète la maison de couture Céline et finance le créateur français Christian Lacroix.

À la fin des années 1980, Arnault a déclaré que son objectif était de diriger la plus grande entreprise de luxe au monde au cours de la décennie suivante. Il a ensuite fixé son choix sur LVMH, dépensant une fortune pour acheter des actions afin de devenir le premier actionnaire de la société, et son PDG en 1989.

« Je pense qu’en affaires, il faut apprendre à être patient. Peut-être que je ne suis pas très patient moi-même. Mais je pense que ce que j’ai appris le plus, c’est d’être capable d’attendre quelque chose et de l’obtenir au bon moment. » – Bernard Arnault

Quatre des cinq enfants d’Arnault occupent des positions importantes dans l’empire LVMH: Frédéric, Delphine, Antoine et Alexandre.

Fait intéressant : Chaque samedi, Arnault visite jusqu’à 25 magasins, y compris le sien et ceux de ses concurrents.

Arnault a côtoyé certaines des personnalités les plus influentes du monde. En 2017, il a rencontré le président Donald Trump à New York pour discuter de l’expansion des usines LVMH aux États-Unis. Il a été photographié lors de fêtes avec Lady Diana, princesse de Galles.

Arnault aurait été ami avec le fondateur d’Apple, Steve Jobs, qui a dit un jour à Arnault:

« Tu connais Bernard, je ne sais pas si dans 50 ans mon iPhone sera toujours un succès mais je peux te dire, je suis sûr que tout le monde boira toujours ton Dom Pérignon. » – Steve Jobs

Arnault a une rivalité publique de longue date avec François Pinault, le fondateur du groupe de luxe Kering, qui vaut environ 32 milliards $.

Kering possède des marques telles que Gucci et Yves Saint Laurent. Le milliardaire est également propriétaire de la maison de vente aux enchères Christie’s.

LVMH a initialement tenté d’acquérir une participation majoritaire dans Gucci en 1999, mais Pinault a finalement arraché la marque.

« Le luxe est le seul domaine dans lequel il est possible de faire des marges de luxe. » – Bernard Arnault

Au fil des années, Arnault a fait de LVMH le plus grand conglomérat de luxe au monde et s’est mérité un surnom imposant: « le loup au manteau de cachemire ».

En janvier 2021, LVMH a conclu un accord avec le joaillier américain Tiffany & Co pour 15,8 milliards $, considéré comme la plus grande acquisition de marque de luxe jamais réalisée.

LVMH a enregistré 44,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires 2020, regroupe 75 marques prestigieuses et un réseau de distribution de plus de 5 000 magasins dans le monde.

Advertisement