Bill Gates dit qu’il a lutté contre la procrastination avant d’entrer dans le monde des affaires

Vous vous retrouvez à remettre les choses à la dernière minute? Tout comme un jeune Bill Gates.

Le co-fondateur de Microsoft était un gros procrastinateur pendant ses années de premier cycle à l’Université de Harvard. (Gates a abandonné après deux ans.)

« Les gens pensaient que c’était drôle », a-t-il déclaré aux étudiants du College of Business Administration de l’Université du Nebraska-Lincoln.

« C’était mon positionnement : le gars qui n’a rien fait jusqu’à la dernière minute. » – Bill Gates

Le désormais milliardaire a été confronté à une réalité qui donne à réfléchir lorsqu’il est entré dans le monde des affaires, où les délais doivent être respectés et la rapidité d’exécution est prisée.

« Personne ne m’a félicité parce que je ferais les choses à la dernière minute », a déclaré Gates.

En conséquence, il a essayé de « renverser » cette habitude et de ressembler davantage aux étudiants qu’il connaissait à l’université « qui étaient toujours organisés et faisaient les choses à temps ».

Il est toujours un travail en cours, dit Gates, mais admet que « la procrastination n’est pas une bonne habitude ».

Advertisement