Elon Musk se confie sur son ancienne vie avec 1 $ par jour

Aujourd’hui âgé de 51 ans, Elon Musk est un des PDG les plus importants et les plus fortunés au monde: ses entreprises SpaceX et Tesla, couronnées de succès, lui ont permis d’acquérir un patrimoine aujourd’hui estimé à 260 milliards $.

Mais ce que beaucoup ignorent, c’est que l’entrepreneur, déjà millionnaire à l’âge de 28 ans avec sa première compagnie, Zip2, a vécu durant un certain temps avec seulement un dollar par jour!

En effet, durant ses années d’études, le jeune Elon Musk ne se nourrissait la plupart du temps que d’oranges et de hot-dogs, et se préparait exceptionnellement, à certaines occasions, des assiettes de pâtes nappées de sauce tomate en conserve.

Elon Musk s’est confié à l’astrophysicien Neil deGrasse Tyson dans l’émission Tyson’s StarTalk Radio sur cette histoire si particulière qui l’a convaincu qu’il était capable de faire tout ce qu’il veut.

Si Elon Musk vivait une vie aussi rudimentaire, cela était non pas par pauvreté ou dans un mouvement charitable, mais par volonté d’effectuer une expérience pour apprendre à devenir un entrepreneur.

A l’époque où il était encore étudiant à la Queens University d’Ontario, au Canada, le jeune Elon Musk s’intéressait déjà à l’avenir de l’humanité, à l’exploration spatiale, à l’expansion d’internet et à comment il pouvait changer le monde en utilisant ces technologies.

Le jeune Musk a alors une idée en tête: il souhaite partir aux Etats-Unis, où il est transféré à l’Université de Pennsylvanie, et souhaite savoir ce que ça fait d’être un entrepreneur dans la vingtaine qui doit fonder sa propre entreprise aux Etats-Unis.

« Je veux dire, en Amérique, c’est très facile de se maintenir en vie », confie Elon Musk à Tyson.

« Alors mon seuil minimal pour vivre était relativement bas, Je me suis dit que je pouvais très bien être dans un appartement pas cher, avec mon ordinateur et ne pas mourir de faim. »

C’est ainsi qu’Elon Musk s’est fixé un budget de 30 $ par mois pour se nourrir, estimant que cela était tout à fait convenable et pourrait lui permettre de tenir le mois.

« J’étais en mode: oh, ok. Si je peux vivre avec 1 $ par jour, du moins en termes de nourriture, c’est assez facile de gagner 30 $ en un mois, donc ça devrait aller. »

Cela apprit à Musk une chose qui le suivit pour le restant de sa vie: qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un énorme salaire ni de beaucoup de revenus pour pouvoir vivre. Ce qui lui offre tout le loisir d’accomplir ses rêves.

Advertisement