Aller au contenu

Le milliardaire Peter Thiel dit qu’il a signé pour être gelé et préservé à sa mort afin que les gens puissent le faire revivre à l’avenir

Le célèbre entrepreneur américain, Peter Thiel, a récemment confirmé qu’il avait prévu d’être cryogénisé à sa mort, dans l’espoir d’être ramené à la vie dans le futur.

Cependant, il a également admis qu’il doutait de la technologie utilisée pour réaliser ce processus.

Il a déclaré qu’il était temps que l’humanité se concentre sur des enjeux plus importants que les questions culturelles et de société, comme la lutte contre le cancer ou les recherches sur la vie éternelle.

Des doutes quant à la cryogénisation

Si Peter Thiel, co-fondateur de Paypal et premier investisseur extérieur de Facebook, a choisi de se faire cryogéniser, c’est avant tout pour des raisons idéologiques et non parce qu’il croit vraiment que cela fonctionne.

Selon lui, l’essentiel est de tenter des choses nouvelles, même si elles peuvent sembler farfelues ou impossibles.

Des milliards investis en biotechnologie

Peter Thiel a également exprimé son souhait d’investir des milliards de dollars dans la recherche en biotechnologie, pour tenter de résoudre des problèmes tels que le cancer ou les maladies chroniques.

LIRE   Salt Bae partage une note de 160.000€ de son restaurant laissant les gens complètement époustouflés

Cependant, il a également admis qu’il était difficile de trouver des personnes compétentes avec des idées novatrices pour mener à bien ces recherches.

Des milliardaires aux ambitions similaires

Peter Thiel n’est pas le seul milliardaire à vouloir être cryogénisé. De nombreux autres ont exprimé leur souhait de tenter cette expérience, notamment le célèbre hôtelier Don Laughlin.

D’autres, comme Bryan Johnson, a fait sensation en affirmant avoir réduit son âge biologique de cinq ans grâce à une routine quotidienne stricte et à l’aide de 30 médecins.

De son côté, le PDG d’OpenAI, Sam Altman, a investi au moins 180 millions $ dans une start-up visant à retarder la mort de 10 ans.