Le prince William possède désormais une prison et un terrain de cricket

Le prince William est devenu l’un des plus grands propriétaires terriens de Grande-Bretagne après avoir hérité du Duché de Cornouailles, un vaste portefeuille de terres et d’actifs privés.

Il a également hérité du titre de prince de Galles après la mort de la reine, ainsi que du domaine évalué à plus d’un milliard de dollars en mars 2022, a rapporté The Guardian.

Le domaine couvre plus de 28 000 acres à travers l’Angleterre et le Pays de Galles et comprend des propriétés commerciales, des maisons, des forêts, des rivières et un littoral. Il comprend le terrain de cricket The Oval dans le sud de Londres, la prison de Dartmoor et les droits miniers d’une mine d’étain à Cornouailles.

Il possède également Poundbury, un lotissement à Dorchester, Dorset, qui a été construit selon les principes d’architecture et d’urbanisme de Charles. Il abrite environ 3 800 personnes dans un mélange de logements privés et publics.

Le portefeuille immobilier est une source de revenus pour Charles depuis qu’il en a hérité à l’âge de 21 ans et il a généré plus de 24 millions $ l’an dernier, selon The Guardian.

Le Duché de Cornouailles a été créé en 1337 en tant que domaine privé par Édouard III et une charte a décidé que le fils aîné survivant du monarque deviendrait le duc de Cornouailles et hériterait ensuite du domaine.

Les revenus du domaine ont été utilisés pour financer les « activités publiques, privées et caritatives » du roi, indique son site web.

La charte a défini un ensemble de règles, notamment que le prince de Galles n’a pas droit à ses bénéfices sur la vente d’actifs, ce qui est toujours suivi aujourd’hui. William n’est autorisé à recevoir que les revenus annuels générés par les actifs.

Advertisement