Les riches fuient la Russie et plus de 15 000 millionnaires devraient partir cette année

Plus de 15 000 millionnaires devraient fuir la Russie en 2022, selon le Henley Global Citizens Report.

L’exode attendu représente 15 % des millionnaires russes, et il s’élève à près de trois fois les 5 500 millionnaires qui ont quitté la Russie en 2019.

« Les personnes aisées ont émigré de Russie en nombre croissant chaque année au cours de la dernière décennie, un signe avant-coureur des problèmes actuels auxquels le pays est confronté », a écrit Andrew Amoils, responsable de la recherche chez New World Wealth, qui a travaillé sur le rapport avec Henley & Partners, une société de conseil en résidence et citoyenneté à Londres.

La Russie a été frappée de sanctions radicales après son invasion de l’Ukraine le 24 février, incitant certaines de ses personnes les plus riches à partir. Certains oligarques se sont enfuis à Dubaï, aux Émirats arabes unis, où ils ont acheté des biens immobiliers, a rapporté The Observer en mars.

Dans l’ensemble, les Émirats arabes unis sont « devenus le centre d’un intérêt intense parmi les investisseurs fortunés » et devraient être le plus grand gagnant puisque quelque 4 000 millionnaires du monde entier devraient affluer dans le pays en 2022 – un record pour la ville et un bond de 208% par rapport à l’afflux net de 1 300 millionnaires en 2019, selon Amoils.

Les Émirats arabes unis attiraient environ 1 000 millionnaires par an avant la pandémie.

Amoils a attribué la popularité du pays à son statut de centre d’affaires international ainsi qu’à ses taux d’imposition compétitifs.