Aller au contenu

Rencontrez le nouveau roi de Malaisie qui possède 300 voitures de luxe et une armée privée

La Malaisie a son nouveau roi milliardaire, le Sultan Ibrahim Iskandar, qui ne fait pas les choses à moitié.

Couronné à 65 ans lors d’une cérémonie fastueuse, il a déjà attiré l’attention avec sa détermination à ne pas être un « roi-marionnette » pendant son règne de cinq ans.

Mais c’est surtout sa flamboyance et sa richesse qui font parler.

Un Roi Qui Ne Passe Pas Inaperçu

Décrit par Bloomberg comme un « royal motard, amateur de Ferrari et expert en Instagram », le Sultan Ibrahim est l’un des hommes les plus riches de Malaisie.

Il n’hésite pas à proclamer son désir de laisser une empreinte marquante pendant son règne, suscitant l’attention par ses manifestations de richesse flamboyante.

Rotation Royale : Un Système Unique au Monde

La Malaisie fonctionne avec un système de monarchie rotative unique au monde.

Les neuf dirigeants héréditaires, appelés sultans, se partagent le rôle de chef de l’État tous les cinq ans.

Il n’est donc pas surprenant que le Sultan Ibrahim ait été élu, compte tenu de sa puissance et de sa richesse préexistantes.

Des Richesses Héritées et Acquises

La famille Johor, dont fait partie le Sultan, est évaluée à environ 5,7 milliards $, grâce à des investissements dans des terres privées, l’immobilier, et des sociétés publiques et privées.

LIRE   Elon Musk explique pourquoi il vit dans une minuscule maison de 50 000 $

Le Sultan Ibrahim possède près d’un quart de U Mobile, l’un des plus grands fournisseurs de téléphonie mobile en Malaisie, ainsi que 4 milliards $ de terres à Singapour.

Flotte de Jets Privés, Armée Personnelle et une Voiture… d’Hitler?

La famille Johor est la seule famille royale de Malaisie à posséder une armée privée, créée en 1885 en vertu du traité anglo-johor.

La richesse du Sultan se reflète dans sa collection de jets privés et de plus de 300 voitures de luxe, dont une ayant appartenu à Adolf Hitler.

Dans une interview ressurgie de 2013, le Sultan a affirmé que la voiture d’Hitler était un cadeau à son arrière-grand-père, car Hitler était un ami de ce dernier.

En somme, le nouveau roi de Malaisie ne passe pas inaperçu, que ce soit par son opulence, sa détermination ou son goût… discutable en matière de voitures de collection.

Une royauté décidément peu ordinaire!