Aller au contenu

Le père de Mark Zuckerberg lui a proposé d’aller à Harvard ou d’ouvrir un McDo

Imaginez un monde parallèle où Mark Zuckerberg, au lieu de créer Facebook et de devenir un multimilliardaire, choisissait de se lancer dans la restauration rapide.

Oui, vous avez bien lu, Edward Zuckerberg avait proposé à son fils Mark une alternative à l’université: gérer une franchise McDonald’s.

On peut déjà sentir l’odeur des frites, n’est-ce pas?

L’appel de Harvard et la naissance d’un géant

Bien sûr, on connaît la suite: Mark a choisi Harvard, puis a abandonné ses études pour travailler sur Facebook.

Et le monde de la technologie n’a plus jamais été le même.

Cependant, on ne peut s’empêcher de se demander ce qui se serait passé si, au lieu de partager des photos de nos dernières vacances, on commanderait des Big Mac au comptoir du « Mark’s McDonald’s ».

Du Big Mac aux milliards de dollars

Les franchises McDonald’s sont souvent rentables, avec des propriétaires américains qui gagnent parfois un bénéfice annuel à six chiffres.

Mais évidemment, rien ne peut rivaliser avec la fortune personnelle de Mark Zuckerberg, qui dépasse aujourd’hui les 70 milliards de dollars.

LIRE   Elon Musk: son secret de productivité, prendre 2 à 3 jours de congé par an, travailler 7 jours sur 7 et dormir 6 heures par nuit

On peut dire que l’investissement dans l’éducation a été légèrement plus rentable que celui dans les hamburgers.

En conclusion, si Mark Zuckerberg avait choisi de suivre la voie de la restauration rapide, notre monde serait certainement très différent aujourd’hui.

Mais après tout, peut-être que dans un univers parallèle, les utilisateurs de « McBook » partagent leurs photos de repas tout en dégustant un « Zuckerburger ».

Et qui sait, peut-être que dans cet univers, Mark est aussi un personnage comique apprécié de tous, portant fièrement sa casquette McDonald’s.